le blog questcequidit - le blog questcequidit

pages : les brèves 1, 2, 3, 4, commentaires,
pages : brève, 1, 2, 3, 4,
Aller au contenu

les anniversaires

le blog questcequidit
Publié par dans psychologie · 7 Septembre 2019
Tags: psychologiefamille
  
Pourquoi fêter un anniversaire ? fêter l'anniversaire des un an de sa fille signifie pour elle, rien du tout, elle ne comprend pas ce qui se passe, et pour les parents cela fait l'occasion de se gaver de cadeaux, mais en réalité qu'est-ce que cela peut bien vouloir dire ! que je suis content que ma fille ait passé le cap de sa première année ou cela veut' il dire que je suis content qu'elle soit toujours en vie, où bien, est-ce que je fête les un an d'un calvaire qu'elle vient de me faire passer et je suis fier et content de passer toutes les nuits debout et les journées chez le médecin, etc.
En réalité qu'est-ce que je peux bien fêter ????



Les 10 ans, oui ça fait 10 ans que mon enfant est en vie et qu'il est content de m'avoir perturbé la mienne, de me l'avoir rendu invivable, mais en réalité qu'est-ce que l'enfant de 10 ans va bien pouvoir fêter en dehors du fait qu'il va recevoir un nombre de cadeaux, ce n'est pas Noël, mais presque, est-ce qu'il va fêter et remercier la vie, d'être toujours présent et vivant parmi nous, ou est-ce simplement un rituel qui dit, que " j'ai un an de plus, un an sur terre et que cela vaut bien des présents".

Tiens je vais fêter mes 20 ans pourquoi fête-t-on ses 20 ans ou ses 30 ans, pourquoi devoir fêter ses 40 ans, ses 50 ans, est-ce que je suis satisfait d'avoir vécu et montré au monde entier que je suis toujours présent et cela se fête ?.

Pourquoi un magasin doit-il fêter à grands coups de promotion ses 10 ans, pour dire qu'il est toujours présent parmi nous, qu'il n'a encore pas fait faillite, venez et acheter des présents sur lesquels je vous fais croire à un prix Anniversaire, je fais un prix alors qu'en réalité c'est une bonne occasion d'augmenter mon chiffre d'affaires ce jour-là. !!!



Fêter son départ à la retraite, oui, c'est quelque chose, qu'effectivement je puisse être content de fêter en famille ou entre amis, puisqu'un départ à la retraite signifie que j'ai travaillé un certain nombre d'années, et que je vais enfin pouvoir occuper mon temps autrement, travailler, mais cette fois-ci bénévolement en association..., mais je ne fête pas un nombre d'années de vie, je fête un nombre d'années de travail résolu qui s'éteint, cela peut être tout à fait logique et se comprendre.

Je n'arrive pas bien à comprendre la philosophie du besoin de s'auto-congratuler devant un nombre d'années passées sur cette terre, alors que je comprends parfaitement que l'on puisse fêter et arroser son diplôme, mais que des parents soient satisfaits et organisent des anniversaires pour montrer à tout le monde que leur enfant est toujours vivant, et que, rien que pour cela il faille leur offrir des présents, j'ai un peu de mal à comprendre et accepter ce principe, ce rituel.
Il paraît que de fêter l'anniversaire, à une époque ancienne, c'était aussi pour fêter et combattre les démons afin de les éloigner de l'être que nous chérissons.
Mais ne dit-on pas assez souvent à la petite peste qui fait des caprices, qui n'est ni plus ni moins habités par le démon, que d'autre, que lorsqu'on lui fête son anniversaire si elle continue elle n'aura pas de cadeaux, alors que dans le respect de la coutume nous devrions faire disparaître le démon qui est en elle, sauf que même pendant cette célébration d'anniversaire la petite peste va continuer ses caprices, cela signifie donc que le démon est toujours là et que les diverses croyances et les fêtes ne vont rien n'y changer.

C'est comme fêter ses 50 ans, sous prétexte que je viens de passer de l'autre côté de la pente, le côté descendant, à tiens ! je vais sur mes 60 ans, eh bien cela s'arrose, venez les copains nous allons faire la fête.
Je ne pense pas que pour faire la fête nous ayons besoin du prétexte anniversaire, ou alors c'est que plus personne n'arrive à s'amuser s'en avoir un motif pour le faire et l'alcool en terminologie.

Pourquoi fêter les 80 ans !  ah papy et bien tu es arrivé à 80 ans, c'est beau, regarde comme tu es vieux, mais tu es toujours présent parmi nous, bon certes tu ne marches plus aussi bien qu'avant, tu n'as presque plus de dents, et il ne te reste pas beaucoup d'années à vivre, mais tu es toujours présent parmi nous et cela vaut bien des cadeaux.


Un enfant de cinq ans qui vient participer à l'anniversaire de son cousin ne comprend pas que ce jour-là, lui ne reçoive pas de cadeaux, dans son raisonnement il n'y a quelque chose qui ne va pas, « et non mon chéri toi tu as fêté ta vie le mois dernier, donc aujourd'hui c'est ton cousin, c'est à lui de fêter sa vie et le recevoir ses cadeaux », c'est comme cela que l'on devient capricieux en voyant que l'on ne reçoit pas de cadeau en même temps que les autres.



Peut-être que l'être humain a besoin de s'auto-congratuler pour dire ah oui je suis vivant, je suis toujours présent, merci de me récompenser, même si je vous ai créé des soucis ou si je vous ai un peu emmerdé dans la vie de tous les jours, merci de me récompenser.

En réalité je pense que l'anniversaire ou un nombre d'années de vie est célébré est un prétexte tout trouvé, surtout pour réunir une partie de la famille, car en réalité c'est le moment en dehors des enterrements,  mariages et Noël, où l'on peut ce voir, c'est le moment aussi pour rencontrer ceux que l'on ne supporte pas, mais il y est surtout question d'avoir des cadeaux, et de plus il y a à manger, bon ou pas, cela dépend de la cuisine, mais surtout il y a à boire, avec tous les copains et les cousins, les amis et les frères et sœurs, brefs c'est surtout, je pense, le moment de convivialité que l'on pourrait simplement réaliser sans avoir besoin de fêter une date de vie qu'elle quelle soit.





Vote : 0.0/5
Retourner au contenu